CONTEXTE HISTORIQUE

À partir du Xe s., l’Église Saint-Sulpice venait sous contrôle des évêques de Liège. Ils inséraient l’église dans la diocèse liégeoise, comme centre de la paroisse de Léau. Léau devenait même la capitale d’un doyenné, dont pas moins de 31 paroisses faisaient partie. Ainsi, Léau était le centre religieux dans les grands environs.